Écoutes du moment : nouvelles explorations des 70’s

Je trouve de plus en plus difficile de parler de musique ici, sur ce blog qui n’a pas de vocation bien marquée (*), quand il est plus légitime de voir le sujet traité sur un webzine spécialisé et plus pratique de faire un post sur Instagram. D’ailleurs, à propos d’Instagram, c’est encore mieux de partager quelque chose quand on peut intégrer un lien en swipe … ☾

Processus créatif who ?

Chaque fois que je lis un nouveau billet sur La Lune Mauve, le blog alternatif et créatif de Marie, j’ai envie d’opérer une révolution sur mon propre processus créatif. Mais d’abord, associer mon nom à l’adjectif « créatif·ve » me semble insensé. C’est peut-être encore une victoire du syndrome de l’impostrice. Ou alors c’est parce que j’ai toujours voulu être une créative mais je n’y … ☾

Mylène Farmer et la cassette noire et dorée

Que répondez-vous quand on vous demande pourquoi vous aimez tel·le artiste (on parle de musique ici) ? Avez-vous vraiment envie qu’on vous pose la question ? Pas moi, j’ai la flemme. On sait déjà que c’est subjectif et peut-être qu’une connexion neuronale s’établit quand j’écoute David Bowie, je n’en sais rien et je m’en fous un peu. Pourquoi aurions-nous besoin d’arguments ? Les goûts musicaux … ☾

C’était probablement mauve

En septembre, le lendemain de son anniversaire, ma grand-mère est morte. Elle est morte officiellement parce que socialement, c’était déjà fait depuis longtemps. Elle avait 86 ans et était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Les derniers souvenirs que j’ai d’elle remonte à quelques temps avant son placement dans un EHPAD spécialisé, elle était hébergée chez ma mère et planquait des rouleaux d’essuie-tout dans sa valise … ☾

« Déjà les étourneaux volent là-haut, merveilleux nuage d’oiseaux »

Ici, le centre-ville forme un pentagone. Chaque côté est un boulevard bordé de tilleuls et de platanes. Les étourneaux ont leurs préférés, à l’opposé de mes fenêtres. Ces oiseaux se déplacent en bande organisée et piaillent comme des étudiant·e·s bourré·e·s à la nuit tombée. Tous les ans, en novembre, et plusieurs soirs de suite, ils sont effarouchés. Un canon retentit et un type fait le … ☾

Back to Top